Présentation rapide de la traduction pour le sous-titrage

By January 17, 2017 blogpost No Comments

Un sous-titrage, même réussi, est toujours exposé à la critique de toute personne ayant des connaissances, même minimales, de la langue cible, à moins que cette personne ne soit familière avec les procédés de traduction pour le sous-titrage.

Le sous-titrage est un exercice de traduction spécifique au secteur de l’audiovisuel. Ce type de traduction suit des règles et critères spécifique. Il est important de comprendre que la traduction pour le sous-titrage est marquée par des restrictions de temps et d’espace ayant un impact direct sur le résultat final. Notre traduction repose en grande partie sur ces paramètres mais également sur l’image, le son, le temps et l’espace et non pas uniquement sur la transposition dans une autre langue.

L’espace dont nous disposons pour notre sous-titre est limité à 2 lignes, lesquelles se trouvent communément en bas de l’écran et sont centrées. Ces lignes sont marquées par une limite de caractères qui est établie par le client. Cette limite varie en fonction du type de sous-titre mais elle est généralement d’environ 40 caractères (lettres, symboles, numéros et espaces compris). Le sous-titre peut donc contenir un total de 80 caractères.

Le deuxième paramètre important est la séquence d’affichage d’un sous-titre : la durée minimale est de 1 seconde et la durée maximale est de 10 secondes.

Le nombre de caractères et la séquence d’affichage du sous-titre sont étroitement liés puisque les 2 paramètres doivent permettre au spectateur de pouvoir lire confortablement le sous-titre. Il est nécessaire de procéder au calcul du nombre de caractères si la séquence d’affichage du sous-titre est inférieure à celle indiquée plus haut.

sous-titrage

Le processus de sous-titrage est composé des étapes suivantes :

– Repérage : Cette étape consiste à identifier le début et la fin de l’affichage du sous-titre à l’écran en se basant sur l’audio et l’image de sorte que celui-ci est synchronisé. Cela permet également de calculer les durées minimale et maximale en tenant compte des plans de caméras et des scènes.

– Adaptation : Il s’agit de la traduction et l’adaptation simultanée du texte source, de manière à ce que celui-ci respecte la limite de caractères basée sur la durée d’affichage du sous-titre à l’écran.

– Simulation : Lors de cette étape, les sous-titres sont incrustés dans la vidéo en vue de vérifier que tous les critères ont été satisfaits et que la lecture de ceux-ci se fait de manière naturelle.

– Correction : Cette étape consiste à corriger les erreurs et à réajuster le texte.

Par réajustement du texte, nous entendons la correction du texte en suivant une série d’exigences relatives au sous-titrage. Le texte qui constitue le sous-titre doit suivre les mêmes règles de ponctuation, de grammaire et d’orthographe de la langue cible et sa lecture doit absolument être naturelle et fluide malgré la limite de caractères.sous-titrage

– Incrustation : Dernière étape au cours de laquelle la version finale des sous-titres est « incrustée » dans la vidéo.

Voici quelques-unes de ces exigences :

  • Le découpage du sous-titre : La continuité de la phrase ne doit en aucun cas être interrompue au moment de son découpage sur les 2 lignes. Par conséquent, un adjective ou substantif ne peut être séparé de son adjectif ou verbe, respectivement.
  • Les guillemets : Ils sont utilisés lorsque le sous-titre contient un titre ou un contenu écrit, tel qu’une lettre, une affiche, etc.
  • L’italique : Cette typographie est utilisée pour les voix off, les chansons, les lettres, les poèmes, les mots dans une autre langue, lorsqu’une personne est en train de rêver, etc.
  • Le tiret : Ce signe est utilisé (sans espace entre le tiret et le début de la phrase) lorsque 2 personnes maintiennent une conversation. Le tiret est inséré au début de chaque sous-titre pour distinguer le sous-titre correspondant à chaque locuteur.
  • Les nombres : De 1 à 10, ils peuvent être écrits en toutes lettres ; à partir de 11, ils prennent leur forme numérique.
  • Changement de la position du sous-titre : Il est obligatoire de changer la position du sous-titre lorsque du texte apparaît en bas de l’écran et afin d’éviter tout chevauchement.

L’objectif de tout ce travail est de faire en sorte que les sous-titres soient synchronisés avec l’image et le son, que la lecture de ceux-ci soit si naturelle et fluide que le spectateur en oublie le fait qu’il est en train de lire et qu’ils fassent partie intégrante de la vidéo.

Source des images:

*http://www.authot.com/2015/07/16/la-reconnaissance-vocale-la-solution-pour-les-sous-titres-video/

*https://www.raymond.cc/blog/adjust-srt-or-sub-subtitle-to-synchronize-with-avi-and-divx/

*http://www.fernandogguerrero.com/peliculas-en-ingles-con-subtitulos-en-ingles/

 Follow us in Social Media:

Twitter: @localconcept1

Google+: https://plus.google.com/+LocalConceptUS

LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/localconcept/

Facebook: https://www.facebook.com/Local.Concept.In

 Alhambra

What do you think of this post?
  • Awesome (0%)
  • Interesting (0%)
  • Straight (0%)
  • Boring (0%)
  • Dislike (0%)

Leave a Reply